L’ablation de la prostate : la fin de la vie intime ?

la rééducation périnéale masculine

L’ablation de la prostate est souvent considérée, dans l’imagerie populaire, comme une fin définitive de la vie sexuelle dans l’existence d’un homme.

Ceci est parfaitement faux et de nombreuses solutions existent pour l’aider à retrouver une vie intime épanouie. Il faut donc combattre ardemment cette idée reçue et il est tout à fait envisageable de poursuivre une vie intime active après avoir été traité d’un tel cancer.

L’ablation de la prostate suppose la ligature des canaux déférents. Les nerfs érectiles sont situés à proximité de la prostate et il est tout à fait possible que lors de l’ablation ou durant la phase de radiothérapie, ces derniers soient endommagés.

Ceci met un terme à toute possibilité d’éjaculation et d’orgasme. Néanmoins, ceci ne signifie nullement le terme de la vie sexuelle. En effet, malgré l’opération, les possibilités pour permettre à l’homme de continuer à avoir des érections existent bel et bien ce qui mérite de considérablement dédramatiser la situation.

Quelque soit la nature des dysfonctionnements, ces derniers peuvent être traités. Parmi les méthodes efficaces pour activer l’érection figurent notamment les injections intracaverneuses ou l’utilisation d’une pompe à érection ou vacuum.

Si certains médicaments permettent de retrouver des érections satisfaisantes tels que le Viagra ou le Levitro, dans les cas les plus complexes, il est nécessaire d’envisager des injections péniennes. La possibilité la plus extrême demeure cependant le recours à une prothèse pénienne ou une pompe à vide.
Dans le processus de réappropriation de sa sexualité, le dialogue et la compréhension mutuelle établie avec son conjoint sont essentiels. La vie intime passe en grande partie par le psychique et se sentir compris et être en présence d’une personne patiente et à l’écoute constitue un atout majeur pour retrouver sa virilité et reprendre sa vie sexuelle en main.
Parmi les méthodes moins radicales mais tout aussi essentielles pour la reconstruction de sa virilité figure la rééducation du périnée de l’homme. Cette phase, indispensable à la suite d’une ablation, permettra à l’homme de se réapproprier cette partie de son corps et d’ainsi, réapprendre à contrôler ce qui constitue l’une des parts de son identité.

Il est trop souvent associé à tort l’ablation de la prostate avec la fin de la vie intime de l’homme. Si cette opération demeure tout sauf anodine, elle ne met nullement un terme définitif à toute forme de vie sexuelle mais si elle requiert le choix entre différentes méthodes ayant fait leur preuve.




One Response to L’ablation de la prostate : la fin de la vie intime ?

  1. Alain dit :

    Très bel article tout à fait conforme à mon expérience. Termes sobres et appropriés.Peut être utile de mettre en garde sur l’importance du choix des sources d’information sur le web, privilégier, ce que vous avez fait, le conseil du professionnel de santé et le choix de sites web de référence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *