Douleurs périnéales : mieux les comprendre

La zone du périnée peut devenir très douloureuse à cause de certains dysfonctionnements.

Ces douleurs périnéales se manifestent de différentes manières selon les causes, que ce soit chez l’homme ou chez la femme. Pour mieux les comprendre, il faut en connaitre l’origine, les manifestations, les conséquences, les précautions à prendre et les traitements.

Origine et manifestations des douleurs pelviennes

Le périnée ou encore le plancher pelvien, qui s’étend de l’anus aux parties génitales, est souvent prédisposé à des infections, une des causes des douleurs périnéales.

Cela se note souvent chez la femme et se traduit par des démangeaisons, des sensations de pesanteur au niveau du bas du vagin. En dehors de cette cause, les douleurs périnéales proviennent aussi des lésions causées par un accouchement ou une chirurgie vaginale (chez la femme).

On parle de Vulvodynie essentielle ou dermatologique, de Vulvo-vaginite cyclique, de Vestibulite Vulvaire.

S’il s’agit d’un homme, on parlera plutôt de prostatite, d’épididymite chronique ou d’urétrite qui se manifeste par une inflammation ou une perte de sensibilité au niveau du périnée.

Conséquences de ces douleurs du périnée

Les douleurs périnéales influencent le plus souvent la vie sexuelle de la personne atteinte, que ce soit au niveau de l’homme ou de la femme. Ce qui se traduit par la dyspareunie, douleurs dues aux rapports sexuels chez la femme.

Chez l’homme, on parlera du syndrome du cycliste qui résulte en une incontinence et un problème d’érection.

Pour les deux sexes, les conséquences sont en général des brulures, des lourdeurs, des élancements, des irritations et des tiraillements au niveau du bas ventre, des parties génitales.

Prévention et traitements de ces douleurs périnéales

Les précautions pour éviter les douleurs périnéales se regroupent en un seul point : l’entretien fréquent du plancher pelvien. Il s’agit par exemple du massage des muscles du périnée avec de l’huile prévue à cet effet et la pratique régulière d’exercices physiques.

Il y a des exercices de gymnastiques destinés à l’entretien du périnée et il faut s’y adonner pour maintenir son plancher pelvien en forme et avoir une vie sexuelle épanouie.

Toutefois, quand subviennent les douleurs périnéales, il faut se rendre chez un spécialiste pour un diagnostic et l’application du traitement adéquat. On a le plus souvent recours au traitement médicamenteux.

Néanmoins, il y a plusieurs traitements. On peut pratiquer la rééducation périnéale. Elle consiste à décontracter les muscles du périnée et à soulager la zone douloureuse avec l’utilisation des appareils électrostimulateurs.

Il y a aussi la réparation chirurgicale encore appelée périnéorraphie qui consiste à pratiquer une opération chirurgicale (périnéoplastie) sur le patient. Ce recours est souvent le dernier pour les cas chroniques.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *