Les sondes périnéales

Sonde périnéale : sonde vaginale et sonde anale

Les méthodes de rééducation périnéale sont nombreuses : CMP (Connaissance et Maitrise du Périnée), biofeedback, électrostimulation avec l’utilisation d’une sonde périnéale

Nous allons vous présenter ici les sondes périnéales, leur fonctionnement et leur utilité.

Qu’est-ce qu’une sonde périnéale ?

Il s’agit un accessoire de rééducation relié à un électrostimulateur grâce à un câble. Il envoie de petites stimulations électriques indolores afin de mobiliser les divers muscles internes du périnée.

Plusieurs catégories de sonde périnéale existe et le choix doit être fait sur les conseils d’un praticien (sage-femme, kinésithérapeute uro, gynécologue ) selon les besoins de chaque patiente. Les trois types principaux de sonde sont :

  • les sondes vaginales, qui peuvent être soit à électrodes rondes, soit à bagues tubulaires. Les premières sont les plus adaptées à l’anatomie de la femme, et permettent également un travail debout contrairement aux sondes à bagues tubulaires plus lourdes.
  • les sondes anales qui sont également de deux types : à bagues ou à barrettes latérales.
  • les sondes doigtier, utilisées pour le traitement de zones précises.

L’utilité des sondes périnéales

La sonde périnéale permet un travail efficace des différents muscles internes. Elle participe à la réparation des soucis causés par la grossesse et/ou l’accouchement (fuites urinaires, insuffisance sphinctérienne, incontinence à l’effort…) et joue également un rôle de prévention pour limiter les apparitions de descentes d’organes.

Au niveau pratique, elle offre une plus grande souplesse à la patiente puisqu’elle peut se pratiquer à domicile. En effet après un premier entretien avec un praticien qui prescrira la sonde la plus adaptée, la rééducation peut se poursuivre chez soi.

Enfin, si les stimulations électriques sont très efficaces, il est important de respecter un certain nombre d’impératifs afin de garantir une utilité optimale des sondes : pratiquer les exercices dans quatre positions (allongée, assise, accroupie et debout) et accompagner les contractions musculaires d’une expiration.

Informations sur les sondes périnéales

Les sondes périnéales, qu’il s’agisse de sondes anales ou sondes vaginales sont des équipements personnels qui pour des raisons d’hygiène ne doivent pas être prêtées. Toujours pour des raisons d’hygiène, ces sondes ne doivent pas être utilisées pendant une durée de plus de 6 mois. Un changement régulier de la sonde périnéale est donc la garantie  d’une électrothérapie périnéale de qualité. Il est à noter que beaucoup de sondes sont désormais exemptes de nickel, afin de respecter les allergies de certains utilisateurs.  Afin d’accroitre le confort d’utilisation de la sonde, il est recommandé d’utiliser un lubrifiant intime.

Nous vous proposons de découvrir ci-dessous une liste d’articles qui vous permettront de bénéficier d’un grand nombre d’informations sur les sondes périnéales :

Nous vous rappelons aussi qu’une sonde anale ou une sonde vaginale doit être impérativement reliée à un électrostimulateur périnéal. Se présentant sous la forme d’un petit boîtier, l’électrostimulateur périnéal va générer des impulsions électriques qui vont permettre la contraction passive des muscles du plancher pelvien.

Des produits à découvrir :