Qu’est-ce que le périnée?

Le périnée est un ensemble de muscles, de ligaments et de muqueuses qui s’étend du pubis à la base de la colonne vertébrale pour former le plancher pelvien. On lui donne la forme d’un losange dont chaque pointe se rattache respectivement au pubis, au coccyx et latéralement aux ischions, les deux os sous le bassin que l’on sent sous les fesses en position assise.

Bien qu’il soit bien dissimulé et pas très grand, il est indispensable au maintien de tous les organes de la zone abdominale, organes génitaux et digestifs dont les intestins. On le retrouve de façon identique chez l’homme (voir note rubrique « Le Périnée de l’homme »  et la femme.

Comment localiser le périnée ?

Pour le localiser, il suffit de contracter au moment d’uriner pour ralentir le jet d’urine, puis de relâcher et contracter de nouveau: c’est la contraction du périnée qui bloque le passage de l’urine. Ce test permet de déterminer le degré de tonicité du plancher pelvien. En cas de difficulté à effectuer ce test, le périnée est assurément affaibli.

L’importance du périnée chez l’homme et la femme

Le périnée est nécessaire au maintien des organes du bas-ventre: la vessie, l’utérus ou l’urètre et le rectum. Il joue un rôle essentiel dans le contrôle de la rétention urinaire et anale ainsi que dans la qualité des rapports sexuels. Quand il est ferme et tonique, il permet chez la femme de contracter correctement le vagin pour un plaisir plus intense lors de l’acte sexuel. Chez l’homme, il lui assure le contrôle de son éjaculation.

Les dysfonctionnements du périnée

Le périnée ne fait pas parler de lui tant qu’il ne subit pas de traumatisme (un accouchement ou une opération chirurgicale) susceptible de provoquer le relâchement des muscles qui le constituent. En ce qui concerne l’accouchement, la distorsion du périnée lors de l’effort, le poids de naissance de l’enfant et son périmètre crânien, l’usage de forceps et le nombre de grossesses surtout quand elles sont rapprochées sont des facteurs aggravants.

Il en découle alors des symptômes quotidiens gênants comme l’incontinence urinaire particulièrement et à plus long terme un prolapsus ou descente d’organes. Le périnée ne pourra retrouver sa tonicité qu’à l’aide d’exercices adéquats à effectuer rigoureusement. Une intervention chirurgicale s’avère parfois nécessaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *