Qu’est-ce qu’un pessaire? Pourquoi l’utiliser?

Pourquoi utiliser un pessaire

Le prolapsus ou phénomène de descente d’organes tels que la vessie, l’utérus et/ou le rectum, ne provoque pas de douleurs ressentis physiquement. Cependant, pour optimiser le confort de certaines patientes, la solution du pessaire peut leur est proposée.

Qu’est ce qu’un pessaire ?

Le pessaire est une prothèse en silicone à introduire dans le vagin pour soutenir le prolapsus génital (appelé aussi descente d’organes) et atténuer les désagréments des fuites urinaires. Plusieurs modèles de différentes tailles sont disponibles, en fonction du type et du degré d’affection. De nombreux essais s’avèrent souvent nécessaires pour que la patiente trouve le modèle qui lui correspond parfaitement. Cette procédure est effectuée par un gynécologue ou un urologue, une sage-femme, un kinésithérapeute spécialisé en urologie, et de plus en plus souvent, par des infirmières formées à la technique.

Pourquoi utiliser un pessaire ?

Les femmes s’orientent vers ce choix lorsqu’elles souhaitent éviter la chirurgie ou lorsque certains exercices de rééducation périnéale leur sont contre-indiqués. La patiente a la possibilité de ne l’utiliser que ponctuellement, en fonction de l’intensité de son activité physique. Le confort ressenti est immédiat, la sensation de lourdeur qui caractérise cette pathologie disparaissant. La présence de la prothèse ne se fait pas sentir une fois son insertion effectuée.

La pose du pessaire nécessite l’apprentissage de sa mise en place et un entretien régulier, que la patiente effectue aisément elle-même lorsqu’il est conique. Elle peut ne l’utiliser que lorsqu’elle envisage une activité susceptible de provoquer des désagréments, pour le retirer juste après. Il faudra retirer le pessaire lorsqu’il est susceptible de devenir une gêne, pendant les relations sexuelles, les règles mais aussi lorsque le prolapsus ne se fait pas du tout ressentir. Pour la pose et le retrait de certains modèles cubiques, l’aide d’une infirmière s’avère indispensable. Avant la réintroduction vaginale du pessaire, les étapes du nettoyage au savon et de la lubrification à l’aide d’un produit spécifique évitent la formation des bactéries et une éventuelle infection.

Les idées reçues sur le pessaire

Le pessaire n’est pas un dispositif vaginal de nature curative ni une contraception ou une protection contre les MST. Son rôle est de contribuer au confort optimum de la patiente lors des poussées de prolapsus et de faciliter son quotidien en stoppant efficacement les fuites urinaires.

Où acheter un pessaire ?

il existe différents formats de pessaires : pessaire cube, pessaire anneau, pessaire Donut. Chaque pessaire est en général disponible dans différentes tailles. Dès lors, la combinaison de tailles, et de formes faisant, il est possible de répondre à toutes les pathologies, mais aussi à toutes les morphologies et anatomies.

Il est cependant bon de rappeler que l’achat d’un pessaire est un acte délicat. Il ne doit pas être fait dans le cadre d’une « auto médication ». Son choix se fera avec les consignes d’un professionnel de la santé, qui déterminera notamment la taille du pessaire, après un toucher vaginal.

Vous désirez acheter un pessaire ? N’hésitez pas à consulter la liste de nos points de vente.




3 Responses to Qu’est-ce qu’un pessaire? Pourquoi l’utiliser?

  1. jocelyne dit :

    est ce vrai que n ayant plus d utérus je ne peut porté un pessaire

    • Fab - La Boutique du Périnée dit :

      Notre avis ne peut se substituer à l’avis d’un médecin, mais en effet, il apparaitrait d’après nos informations que les pessaires soient contre-indiqués après un hystérectomie (ablation de l’utérus). Bonne journée

  2. verner dit :

    bonjour
    je dois mettre un pessaire en forme de pyramide , tout est très bien dit sur la notice sauf le côté qu’il faut insérer en premier .
    est ce le grand côté ou le petit coté .
    est ce que la pyramide est droite ou à l’envers ?
    merci de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *