Cône vaginal

Le lexique de la Boutique du périnéeLes cônes vaginaux comme méthode d’exercice de rééducation musculaire du plancher pelvien (ou périnée) existent depuis le début des années 1990. Ils ont été mis au point par Plevnik , dont les études ont démontré que les femmes pouvaient tonifier les muscles de leur plancher pelvien pour améliorer le contrôle de leur vessie. La recherche a démontré que la rétroaction biologique est bénéfique pour augmenter l’efficacité des exercices de raffermissement musculaire et rétablir les fonctions urinaires.

Le mode d’action des cônes vaginaux fait appel au mécanisme de rétroaction biologique de l’organisme (biofeedback). La recherche a démontré que la rétroaction biologique qui s’exerce avec les cônes vaginaux est aussi efficace que celle qui est provoquée par l’électrostimulation pratiquée en physiothérapie.

Dans le cas des exercices de raffermissement musculaire du plancher pelvien à l’aide des cônes vaginaux, la rétroaction biologique survient lors les muscles pelviens sollicités au moment de l’insertion du cône dans le vagin se contractent par réflexe autour du cône pour le retenir. C’est ce que l’on appelle une contraction passive, par opposition à une contraction active ou volontaire de la personne qui fait les exercices.