Incontinence urinaire

Le lexique de la Boutique du périnéeL’incontinence urinaire se définit par une perte accidentelle ou involontaire d’urine par l’urètre. Cette affection touche aussi bien les hommes que les femmes, et l’origine est souvent multifactorielle.

On distingue classiquement plusieurs formes d’incontinence urinaire :

  • L’incontinence urinaire d’effort, caractérisée par une fuite involontaire d’urine par l’urètre (le méat urétral), survenant à l’occasion d’un effort physique, à la toux et aux éternuements. Il s’agit d’une fuite en jet, peu abondante, survenue brutale au moment d’un effort, le plus souvent en position debout, sans sensation de besoin préalable.
  • L’incontinence urinaire par urgences mictionnelles, caractérisée par une fuite involontaire d’urine, accompagnée ou immédiatement précédée d’un besoin urgent et irrépressible d’uriner aboutissant à une miction ne pouvant être différée et retenue. La terminologie d’incontinence par impériosités ou incontinence par hyperactivité vésicale peut aussi être utilisée.
  • L’incontinence urinaire mixte combine les deux types d’incontinence prédéfinie.
  • L’incontinence urinaire par regorgement, caractérisant une vidange incomplète de la vessie, observée notamment en cas d’affection de la prostate.
  • L’incontinence fonctionnelle survenant chez les personnes présentant un déficit psychomoteur.
  • L’énurésie nocturne se manifestant notamment chez l’enfant par des mictions involontaires survenant la nuit.

(d’après Wikipedia)