Le sport après la grossesse : quand s’y remettre et lequel choisir

La rééducation du périnée après la naissance de bébé

La grossesse est terminée, bébé est enfin là ! Sa maman est au comble du bonheur, mais elle est aussi en partie épuisée… Relativement normal, ce passage à vide ne doit cependant pas durer.

Pour ce faire, la toute nouvelle maman doit notamment renouer avec son corps malmené pendant 9 mois et avec lequel elle peine à se sentir désirable. Il y va de sa santé physique, mais également psychique.

Lui permettre de reprendre ou commencer un sport va considérablement l’aider à retrouver confiance en elle, à condition toutefois de ne pas se fixer d’objectifs déraisonnables, et d’éviter tous les exercices qui font pression sur le périnée.

Le sport après bébé : une reprise douce et progressive

Même pour celles qui avant leur grossesse pratiquaient un ou plusieurs sports de manière assidue, il va falloir faire preuve d’une extrême patience et attendre notamment la fin des saignements résiduels.

L’autre cap est celui de la visite postnatale, programmée 6 semaines après la naissance de bébé, cette visite aura pour but d’évaluer la tonicité du périnée. Le plus souvent, cet examen donne lieu à une prescription de séances de rééducation périnéale à faire soit auprès d’une sage-femme ou d’un kinésithérapeute, soit chez soi avec un appareil d’électrostimulation pour aider à remuscler le plancher pelvien (ou périnée) et combattre les premiers signes d’incontinence et de fuites urinaires.

En attendant la rééducation périnéale qui se fait généralement entre 10 à 12 semaines après l’accouchement, les exercices abdominaux sont à proscrire.

4 mois après l’accouchement, les activités sportives cardiovasculaires plus conséquentes sont envisageables, mais toujours sans excès. Par contre, tous les sports avec impacts répétés sur le sol (jogging, volley, tennis, basket,…) ou forçant sur les abdominaux (fitness, zumba,…) sont contre-indiqués avant 1 an.

Quels sports préconiser pour protéger son périnée après bébé ?

Parmi les activités douces à privilégier pour épargner une ceinture pelvienne très fragilisée, la marche et la natation arrivent en tête, suivies par le roller et le vélo. Toutefois, elles doivent être pratiquées pour le plaisir et non dans une optique de compétition.

A noter également que tous les exercices abdominaux ne sont pas forcément néfastes pour le périnée. Pour connaître ceux qui participent même à le préserver, il est préférable de demander conseil à un kinésithérapeute, ou d’opter pour des cours de Pilates.

Exercices Kegel femme

Exercices Kegel femme

Le Pilates est l’activité bien-être par excellence, elle soigne à la fois le corps et l’esprit et s’avère très complémentaire avec tout autre sport, car elle inclut des exercices spécifiques pour muscler le périnée, retrouver une taille affinée et un ventre tonique. De plus, elle peut se pratiquer dès le début et pendant toute la grossesse, pour un résultat optimal.

Reprendre le sport plusieurs semaines après l’accouchement est donc primordial pour se sentir mieux dans son corps et dans sa peau, mais votre périnée étant toujours aussi important que pendant la grossesse sachez choisir le sport qui vous convient pour éviter les problèmes de fuites urinaires.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *