Boules de geisha : nettoyage et hygiène

Comment nettoyer les boules de geisha ?

Voici donc le dernier billet qui va conclure la série que nous avons débutée il y a quelques jours désormais sur le thème des boules de geisha, et les exercices pour le périnée qu’il est possible de mener avec elles. Aujourd’hui, nous allons parler d’hygiène et boules de geisha.

L’hygiène intime et boules de geisha

Beaucoup de femmes renoncent à utiliser les boules chinoises, car elles redoutent des soucis d’hygiènes. En effet, et nous ne le diront jamais assez, notre vagin est sensible à toutes les agressions, et la vigilance est donc de mise. Aussi, et avant tout, rappelons-le : les smartballs sont des dispositifs intimes, à usage personnel. Elles ne doivent en aucun cas être prêtées.

Autre point et non des moindres : vos boules de geisha ont une durée de vie, même les plus onéreuses. Aussi, et dès la moindre trace d’usure, n’hésitez pas à les changer. En effet, même si elles sont fabriquées en matériaux « tendre » tel que le silicone, elles peuvent tout de même vous blesser lors des exercices, et elles s’avèreront plus difficiles à nettoyer.

Oublions les « remèdes de grand-mère »

Un bon nombre de « remèdes de grand-mère » circulent concernant l’hygiène autour des boules de geisha, en voici quelques uns :

  • les boules de geisha doivent être stérilisées  en les plongeant 5 à 10 minutes dans de l’eau à ébullition
  • les boules de geisha doivent être nettoyées à l’aide d’alcool

Attention, ces solutions là sont à éviter. Si elles pouvaient être appliquées il y a quelques décennies du fait de la matière des boules de geisha (tel que le caoutchouc, très résistant mais inconfortable), les boules de geisha ont su s’accommoder de nouveaux matériaux tels que le PVC ou le silicone de grade médical. Ces matériaux, bien que plus « fragiles », confèrent un grand confort à l’utilisation des smartballs. Aussi, il convient d’éviter de les exposer à très haute température, et d’utiliser sur elles des composés à base d’alcool ou de solvants.

Les bons gestes

Mais alors comment nettoyer les boules de geisha ? Vous êtes soucieuse de l’hygiène autour de l’utilisation des boules de geisha, et redoutez de contracter une mycose vaginale ou un virus ou bactérie ? Alors suivez attentivement ces quelques conseils.

Tout d’abord, le choix du nettoyant. Si on se doit d’oublier les solutions hydro alcooliques et autres « stérilisation », le savon est aussi à proscrire. Bien que son utilisation offre une bonne hygiène, il est bon de rappeler que le résidu de savon qui peut rester sur les boules de geisha après nettoyage peut être particulièrement agressif pour notre flore vaginale. Donc si vous utilisez du savon, veillez à bien rincer les boules de geisha après les avoir nettoyées.

Aussi, et plutôt que du savon, nous vous conseillons d’opter pour un spray de nettoyage. Ils sont peu onéreux (comptez un budget à 7 à 10 euros) et vont vous garantir une hygiène maximale, sans risque pour votre intimité. Diverses marques proposent des sprays de nettoyages pour accessoires intimes, comme par exemple Pjur, Intimina, ou bien encore Kegel8. Certains peuvent même être utilisés comme solution nettoyante intime. Vous retrouverez notamment ces sprays auprès de nos points de vente.

Pour ce qui est de la fréquence de nettoyage, il est évident qu’après chaque utilisation, il est impératif de laver avec soin les smartballs. Cependant, n’oubliez non plus pas de les nettoyer avant utilisation. En effet, malgré les précautions prises pour leur rangement, ce nettoyage est impératif avant de les utiliser pour vous garantir une hygiène maximale.

Vous savez désormais tout sur les boules de geisha, et leur utilisation. Restez cependant fidèles à note blog, car nous vous proposerons périodiquement des articles sur les boules de geisha, avec une multitude de conseils.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *