Episiotomie et périnée

Eviter l'épisiotomie

Qu’est ce que l’épisiotomie ?

L’épisiotomie est un acte médical consistant en une incision de quelques centimètres du périnée en vue d’agrandir l’orifice vulvaire. Son objectif est d’empêcher toute déchirure au moment du passage du bébé, et de prévenir ainsi la survenue de toute complication. L’épisiotomie survient généralement à la fin de l’accouchement, lors d’une contraction et jusqu’à l’expulsion. Elle est la majorité du temps indolore, surtout pour la maman bénéficiant d’une péridurale.

Quand l’épisiotomie est-elle nécessaire ?

Si l’épisiotomie était autrefois systématique, elle est aujourd’hui très controversée. L’OMS recommande maintenant de la pratiquer au cas par cas.

Aussi, elle est aujourd’hui principalement effectuée dans les scénarios suivants :

  • lorsque le bébé se présente par le siège
  • lorsque la tête de l’enfant est trop grosse
  • lorsque le bébé est en souffrance
  • lorsque la maman attend des jumeaux
  • lors de l’utilisation de forceps dans les cas où le bassin de la maman est trop étroit
  • lorsque la maman accouche de son premier enfant

Comment éviter l’épisiotomie ?

Il existe plusieurs techniques qui peuvent vous aider à éviter d’avoir recours à une épisiotomie lors de votre accouchement :

  • Il est possible de muscler son périnée, et ceci dès le début de la grossesse. La manoeuvre est simple, il suffit de contracter pendant quelques secondes, de relâcher puis de recommencer. Dès la 34ème semaine de grossesse, les futures mamans peuvent masser leur périnée afin de l’assouplir. Certaines mamans choisissent aussi d’avoir recours à une préparation aquatique à la naissance dont les séances permettent l’étirement du périnée.
  • Evitez certaines positions lors de l’accouchement : préférez à la position d’allongement sur le dos une position semi-assise, voire debout, permettant au bébé de descendre dans le bassin.
  • Discutez avec l’équipe médicale en charge de votre accouchement : précisez à votre sage-femme que dans l’idéal vous souhaiteriez ne pas subir d’épisiotomie. Vous pouvez également lui demander de bénéficier de compresses chaudes lors du travail pour vous soulager, et étirer le périnée.
  • Mangez sainement: vitamines A, B, E et K contribuent à rendre votre peau plus souple.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *